Sélectionnez vos préférences en matière de cookies
Nous utilisons des cookies et d’autres outils similaires pour vous fournir nos services, comprendre comment nos clients utilisent nos services afin de les améliorer, et pour afficher des publicités.
Une erreur est survenue lors de la sauvegarde de vos préférences en matière de cookies.

Récits d’Aeternum : Eaux-Fétides et ses rumeurs

18 novembre 2020
|
Général
« J’ai une bonne raison de rester de ce côté de l’île », dit le guetteur Reese, détournant le regard. « Cette raison, c’est Eaux-Fétides. »
Je suis arrivé sur cette île il y a quelques mois. Depuis, mon principal gagne-pain consiste à abattre des arbres et débiter du bois pour quelques colonies. Il y a de cela quelques jours, j’ai entendu d’autres bûcherons échanger des rumeurs au sujet d’une forêt qui abriterait une quantité d’azoth comme on n’en trouverait nulle part ailleurs en Aeternum. 
Aujourd’hui, j’ai livré des réserves à l’avant-poste sur la côte de Haute-Chute. Rares sont ceux qui acceptent de marcher jusque-là car il n’y a pas grand-chose à en tirer, mais je n’oublie pas ma dette envers les guetteurs : sans leur aide, la ligne de brisants m’aurait lessivé jusqu’à l’épuisement. C’est bien peu de les remercier en leur amenant des réserves, mais c’est un début. C’était le tour de guet de Reese, l’un des plus âgés d’entre eux, et je me suis dit que si une personne devait connaître les zones mystérieuses de l’île, c'était bien lui. Je lui ai donc demandé s’il savait de quoi parlaient les bûcherons. 
« Cette raison, c’est Eaux-Fétides », répéta Reese d’un ton sec, reprenant ses esprits. « Tu t’en sors bien, ici. Tout ce qui t’attend là-bas, c’est la mort. » Il plissa les yeux pour les protéger du soleil et se remit à regarder en direction de la plage. Toujours à l’affût de nouveaux survivants à secourir. 
« De nombreuses personnes comme toi ont pensé se rendre à Eaux-Fétides, dit-il, à la recherche d’un ponton tranquille loin de la foule de la ville, un endroit où s’installer avec sa canne à pêche. On leur promet de grands arbres et un territoire luxuriant tout droit sorti de leurs rêves. Mais ces arbres sont gardés, et les visiteurs ne sont pas les bienvenus. » 
Dans les yeux de Reese commencèrent à apparaître une intensité et une colère que je n’avais encore jamais vues. Le souffle court, il continua : « À moins que tu sois tenté par l’idée de maîtriser le pouvoir avec lequel les Anciens se divertissaient. Ces ruines n’ont rien à voir avec ce que tu connais ici, à Haute-Chute, et ce qui les garde est plus ancien et plus fort que tout ce que j’oserais affronter sur cette île. Le pouvoir de cet endroit maudit en a attiré plus d’un avant toi, même une reine pirate, à en croire les rumeurs. Ils gonflent tous les rangs des dévoyés, à présent. » 
De sa main puissante, Reese me donna une tape dans le dos. « Crois-moi, tu n’as pas intérêt à aller à Eaux-Fétides. »
Je suis reparti et j’ai réfléchi à son conseil. Reese est sur cette île depuis très longtemps et a vu de nombreux nouveaux venus échouer. Sachant cela, n’importe qui se méfierait. Mais je manie aussi bien la hachette et la lance que la hache de bûcheron, et si les arbres d’Eaux-Fétides valent tant le détour que le promettent les rumeurs... Le jeu en vaut sûrement la chandelle, non ? Il serait peut-être temps d’aller voir si ces rumeurs sont fondées.
 
- Pierre Laurent